Rond, Rondelle, Hirondelle …


novembre 30th, 2011

Ronde, Arrondi,
Carrée, Carré,
Inconnue, Inconnu,
Ma Chose, Mon Choix,
Mon Arrondie, Mon Gérondif,
Mon Hirondelle, Mon hirondeau,
Chinoise, Chinois,

La Lente, Le Lent,
Ma Bourrée, Mon Rond,
Lolotte, Fiston,

Toi l’inconnue du tunnel Reyers,

Mais quel est l’âge de Pierre…

 

 Y’a quelque chose qui tourne pas rond !  ( il faut que je fasse attention à ce que je dis, parfois des lieux communs, des expressions comme celle-ci, peuvent nous jouer des tours.)   Loin de moi l’idée de lancer un anathème  ( j’aime bien anathème,  je l’ai entendu ce matin dans une chanson de Francis Lalanne… si ) contre la chose anguleuse, bien évidemment ! ( j’aurais pu utiliser  » ostraciser  » à la place, mais vous le sentez bien, os-tra-ci-ser,  y’a des angles et même très aigu, si ! )

3cercles2.jpg

Car si je dis ça tourne pas carré, ( Tourner carré, je vous l’accorde, ça tombe pas sous le sens, ( houch… Je m’embarque moi, tomber sous le sens, c’est pas évident, enfin si justement ça tombe dessous, c’est une évidence bien carrée ! ) au premier abord on pourrait croire que je dis le contraire de ce que je suis en train de raconter, mais il n’en est rien, non ! ) vous allez croire qu’il y a quelque chose qui cloche,   ( je les connais, avec leurs idées carrées ils vont penser que ça coince, alors que tout roule ! )  si !

3cercles3.jpg


Et je vous entends déjà me dire  » il manque pas d’air celui-là ! »
Ce à quoi je réponds l’aire de quoi, du carré ou du cercle ?

Mon Colonel me dit :  » Tout cela n’est pas simple ! «  ( Mais je suspecte Mon Colonel d’être bourré comme un coin ( à moins qu’il ne soit complètement rond ? )  ! )

Et la photo, ( quoi la photo ? ) C’est où ?

Le Phallicéros !


août 1st, 2011

Ma tomate, Mon poivron,
Ma salade, Mon oignon,

Ma prune, Mon melon,
Ma carotte, Mon concombre,
Ma pomme, Mon citron,
Ma gousse, Mon raisin,
Ma banane, Mon pain,
…, Fiston,
Mon Amour,


Lecteurs Chéris,

C’est pierre qui roule !

Ici la suite de ce qui s’est passé, il y a déjà quelques semaines plus loin dans le temps qui passe. Si…

Augustin – Vous êtes une personne très intéressante, je dirais même surprenante mon cher. Mais pour eux, (en parlant des clients dans le restaurant) vous êtes ridicule ! Vous vous moquez, parce que vous ne me comprenez pas !
– Ce n’est pas une tare de ne pas comprendre à un certain moment, il suffit de demander à votre locuteur de préciser sa pensée, pour lui c’est une marque d’estime et cela prouve que vous vous intéressez à son discours.

Moi – Excusez-moi, je ne voulais pas vous vexer…

Augustin – N’ayez crainte, cela n’arrivera pas.
Mais sachez que l’ethnométhodologie est l’art d’extraire de son contexte l’individu et ses actes pour le replacer dans son milieu natif afin d’en expliquer les implications politiques et morales !

Moi­­­ – …. ?

Augustin –  Exemple :   Georges faisait des « extras » dans la restauration et aujourd’hui il travaillait pour un traiteur.
Il sortit de l’ascenseur au huitième étage, un panneau indiquait, à droite salle du conseil d’administration, à gauche salle des expositions le  » Panorama « .
Georges prit à gauche, il poussait devant lui un chariot plus grand que lui, dans lequel étaient empilés des cartons contenant des bouteilles de vin et du Champagne.
La direction de la banque recevait en grandes pompes, c’était « l’assemblée générale des actionnaires » et rien n’était trop bon ni trop beau pour ce public-là !

Le chariot était lourd et le manœuvrer dans les couloirs de « l’étage de la direction » n’était pas aisé. Le couloir était étroit et Georges croisait une multitude d’employés tous sur le pied de guerre pour l’événement de l’année.
Pour faciliter le passage des uns et des autres, Georges poussait son chariot le long du mur en passant la tête de côté pour se guider. Comme il ne voyait pas très bien et pour ne renverser personne, il criait régulièrement pour avertir les gens  » ATTENTION SVP ! EXCUSEZ-MOI !  »
Encore un virage et il serait dans la salle des expositions le Panorama où il devait dresser le Bar d’accueil des invités …  !??!! Il y eu un bruit effroyable, un hurlement métallique, lourd et creux, des casseroles ? Des cloches, un carillon tout entier était tombé sur le sol ?
Le chariot n’avançait plus, Georges avait heurté quelque chose ?
Il était terrifié, ce bruit soudain, si fort l’avait mis K.O. !
Et maintenant il y avait les cris, des femmes hurlaient  » Seigneur c’est une catastrophe ! C’est un désastre !  »  Georges restait pétrifié, il n’osait pas regarder, cela devait être terrible ! .
Une femme accourut  » laissez-moi passer, qu’est-ce qu’il se passe ici ?  » tout le monde s’écarta ce devait être le chef,  » Ho mon dieu, Le Phallicéros !  »
C’est à ce moment que Georges recolla à la réalité,  » Le Phallicéros ! » avait-il entendu, il s’avança passant sa tête de par derrière son chariot. Tous se retournèrent sur lui, les regards étaient noirs !
Sur le sol un truc, un machin ou plutôt deux trucs, deux machins indéfinissables. Ça commençait comme une marmite en bronze  et ça se terminait en pointe ou plutôt une corne pour le premier. L’autre était tout en longueur un serpent avec des anneaux et contre le chariot un socle blanc sur lequel devait se trouver la  » chose « ,  une inscription  » Le Phallicéros « .

fruit-4.jpg

 

Georges – Je suis désolé, je ne l’ai pas vu derrière mon chariot… Et …

C’est ça le dur choc des cultures, Georges venait de faire son entrée dans le monde de l’Art abstrait de haut niveau, huitième étage.

La chef – Il est cassé, il est en deux morceaux !
Une autre femme – Non, je crois qu’il est simplement déboîté, les deux éléments doivent s’assembler, le plus grand en dessous et l’autre…
La chef – Il faut le remettre en place, les gens arrivent dans une heure.

Tout le monde mit la main à l’art… Georges voulait se faire pardonner son indélicatesse, la partie la plus large devait servir de réceptacle pour la partie la plus fine, et la corne du Phallicéros devait entrer dans les anneaux du  » serpent  » enfin sans doute ?
Ils étaient une dizaine maintenant devant la  » sculpture  » tous avaient une idée de comment était la « chose » avant qu’elle ne chut.

– Non, la corne était plus haute, la chute l’a pliée il faut la redresser !
– Pas du tout, elle doit passer deux fois dans l’anneau supérieur, c’est pour ça qu’il a l’air moins grand qu’avant !
Personne n’avait la solution, le Phallicéros puisqu’il fallait l’appeler comme ça était devenu un casse-tête , une énigme qui défiait les lois de la logique et de la physique.
Après une grosse demi-heure, il bien fallu se rendre à l’évidence. Le Phallicéros ne livrerait pas son secret aujourd’hui. On le fit disparaître pour le soustraire au regard des actionnaires. La chef se résigna elle aussi « je ferai réparer la sculpture par  » …  » ( »  …  » était le nom de l’artiste qui avait réalisé cette œuvre si compliquée, mais que Georges n’avait pu retenir car il était très compliqué lui aussi, le nom pas Georges, vous comprenez ?) et les assurances se chargeront des frais qui en découleront.

fruit5.jpg

Georges ne sut jamais comment était assemblée la sculpture, car il ne revint jamais sur les lieux de son crime, il était devenu persona non grata au huitième étage de la banque.
Mais quelques collèges qui y étaient encore admis, lui rapportèrent que la statue avait bien été réparée par son auteur, mais qu’il avait éprouvé lui aussi d’énormes difficultés à la réassembler. Plusieurs séances avaient été nécessaires pour y arriver, les photos du vernissage furent essentielles dans cette entreprise de reconstruction.
Mais de l’avis de tous, Le Phallicéros n’avait plus la même gueule, on ne le reconnaissait plus. Malgré sa restauration ce n’était plus « Le Phallicéros » !

Georges quant à lui, est toujours dans la restauration ….

Ce soir là, Mon Colonel ne fit aucun commentaire …

Partager

On a retrouvé la main de l’homme sans tête !!!


juin 23rd, 2009

Petite parenthèse avant le prochain article

Luigi nous disait dans son dernier commentaire ;

« Ma qué, cé type il a la tête qui voyage…
Ma jé trouvé sa main moi ! Ma lé Coui il veut pas la montrer ! « 

J’ai donc décidé de la publier !
Voici l’image de Luigi, selon lui la main de l’homme sans tête !???

la-main-de-lhomme-sans.JPG

Qu’il ne soit pas dit que j’ai censuré un de nos commentateurs .

Tiens, cette main a de drôles d’empreintes ?

la-main-de-lhomme-sans-2jpg.JPG

Luigi ne nous a  pas dit où il a photographié cette main ???
Merci Luigi pour ta contribution, cela a fait avancer  les  …  la  … nos  … enfin ça nous a aidé c’est sûr !

Attention, lui c’est Luigi et non  Luidgi !

Partager

La muse…


juin 27th, 2008

Quoi !
Qu’est-ce à dire ?
De qui se moque-t-on ?
Plaisante-t-on.. ?
Que vois-je ?

Certaines images en disent plus que de longues phrases…. ?
Que nous dit celle-ci ?

vache-louvre-3loz.JPG

Où ? Quand ? Comment ? Christiane Pourquoi ?
Je vous laisse juges… !

Je crois que je vais mmmeuglerrr…..miaou…!

Partager

Sol, ré, mi, do…


juin 7th, 2008

Parisienne, Parisien,

Saoudienne, Saoudien,

Maïté, Maïton,

Chantal, Chantons,

……., fiston !

Mon amour… !

Lecteurs chéris !

Au-rez, au-rez niveau zéro, ni dessous ni dessus, au niveau du « sol »… « rez » parce que je me suis « mis » à « dos » …Georgette !
J’ai été muté par une paire de lunettes vertes…sans violence, mais dans les coûts !
Oui je suis dans le coût, dans le coût des choses, le coût de cette chère administration …et c’est cher ! J’analyse, je compte, je contrôle les dépenses du ministère.. !

Du coup ! je suis dans la lumière, derrière trois épaisseurs de double vitrage (doit-on dire triple vitrage dans ce cas ? vais demander à Christiane… !) là je bronze…plus tu es au soleil plus le rythme du travail se ralentit … ??? ici c’est vrai !
Cette « cher » Georgette (maintenant je le sais) ne pouvait pas savoir quel fier service elle me rendait !

art-3l2-jpg.JPG

J’ai trois fois plus de temps à consacrer à The Vache !

The Vache à Paris dans l’article précédent.. et certains commentaires « cela n’a rien d’extraordinaire…gna gna .. » ! je leurs dis, tout cela dépend de l’endroit où vous vous situez géographiquement… !
Pour un Parisien évidemment ! Mais pour un Suisse, un Belge, un Canadien, un Tunisien, un Marocain, n’importe où sur la planète, c’est Paris…!
Car nous ne sommes plus seuls dans la blogosphère. The Vache est suivie dans le monde entier ! et je n’ai cité que les principaux, nous sommes de plus en plus, pour témoigner et pour surveiller cette invasion de par le monde !

Welcom ! Soyez les bienvenus !! Toutes et tous.. Alléluia ! Noël ! Noël !Saint nicolas !

art-vache-l.JPG

Voici les dernières images en ma possession.
Je n’ai pas pu ou voulu les commenter mais, vous !
Car je sais maintenant que vous êtes là « in the World » quel est le message subliminal dans ces photos ?

à vos plumes, à vos imaginations !

Moi je retourne bronzer …le triple vitrage, Georgette, un conteur, un sous-sol, un tiens « je vais le demander à Christiane  » …pphhhfff tout ça c’est très très cher !!……très !

très…

très.

Partager

Le voyageur….


mai 22nd, 2008

Sol sous-sol …cinquième sous-rez,

La pandémie qui affecte les téléphones portables s’aggrave encore .
Oscar est un voyageur, il touriste, c’est un voyageur, il excursionniste, c’est un voyageur, il visite, c’est un voyageur .

C’est une image floue que nous envoie Oscar (Oscar est voyageur pas photographe)
il a capturé The Vache dans ses œuvres …aussi le décor qui va avec, et me met au défi de reconnaître cet endroit que dis-je nous met au défi de reconnaître cet endroit !!!?????

voyageur.jpg

Oscar est farceur et voyageur … « j’adore faire des redites ça m’amuse beaucoup aujourd’hui .. ! « 

Lecteurs chéris, je m’en remets à vous …Où c’est-il « lui » là-bas « le voyageur » qu’il a pris cette photo ???? celui-la !

Vous aurez remarqué que je n’ai pas fait de commentaires sur la dite photo ! je sais que vous savez la contre une fois …..

Partager