Américan Gothic !!!


octobre 22nd, 2009

Robine, Robin,
Américaine, Américain,
Ma soeur, Mon pharmacien,
Gothique, Gothique,
Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs chéris,

Pierre est dans le bois …

Vous connaissez tous Grant Wood … Mmmhh …comment ça ?
Dans son célèbre tableau Américan Gothic ou Gothique Américain, Grant veut nous montrer la réalité pure et dure du Middle West en 1930….
Mais le Wood ne trouve pas de vrais   » purs et durs  » du Middle West … ( ça c’est con !…)
Donc l’homme des bois n’a qu’un recours; chercher parmi son entourage …
Il fait le tour  … Pas la femme du voisin, pas le voisin, pas la femme du curé, pas le curé, pas … Personne ne correspond à l’idéal pur et dur du Middle West qu’il se fait ! Pourtant en 1930, ils sont durs dans le Middle West !!!
Donc en désespoir de cause Grant prend comme modèle sa soeur Nan et son propre dentiste le docteur Mc Keeby .
On recoiffe la soeur, on lui fait la raie au milieu et on lui donne un air sévère.
Le dentiste on lui fait une tête de … dentiste … On lui donne un air de dentiste …et on lui fait tenir une fourche de dentiste, symbole de l’Amérique profonde, le tout dans un décor qui montre la réalité rurale américaine.

 american-vavhe1.jpg

Hééé bien, il n’a pas été compris le bon Grant !!!
On l’accuse d’avoir donné une vision trop caricaturale des paysans américains et d’avoir voulu stigmatiser leur mentalité hostile à la civilisation …
Mmmeuuuhh non alors ! En v’la des idées… moi je suis sûr que c’est pas ça !
Quoi que … Dans la première version du tableau, The Vache était là … si !!!
The Vache a encore foutu le bordel  !

Vous savez mon colonel, les Américains Gothiques, moi je ne savais pas que ça existait !
Et en plus …vous savez quoi ? Il parait qu’ils boivent de l’eau !

Partager

James Newel Österberg Jr !


septembre 27th, 2009

La suite, le suivant,
Suiveuse, Suiveur,
La vérité, Le vrai,
Saucisse, Boudin,
Popeuse, Popeur,
Fiston,
mon amour,

Lecteurs Chéris,

Pierre, qui peint ?
Voici la suite de ce qui précédait ce qui vient d’être devancé ;

Si je dis The Vache est la Joconde c’est une hypothèse, mais si je vous dis  » En vérité, je vous le dis, The Vache, c’est la Joconde !’ c’est une affirmation et elle est indémontrable, donc réfutable ; on dira alors une négation.
Si c’est une négation encore faut-il en faire la démonstration et si je le fais par des arguments incertains ou réfutables voire indémontrables, alors The Vache est la Joconde : à valeur de vérité mais pas de validité, en vérité la vérité n’a pas de moralité .

 iggyvache.jpg
Et The Vache s’en fout de la moralité comme du reste, car on peut la manger par les deux bouts comme la merguez qui n’a pas de fin et seulement deux débuts !
Ça c’est certain…si !
(Faudrait-il encore en faire la démonstration, mais comme j’ai bouffé la petite saucisse rouge épicée, je sais plus par quel coté commencer …)
Moralité, la vérité n’est pas valide, la logique est incertaine, le démontrable est réfutable et le reste est négatif … à moins que cela ne soit une imposture intellectuelle ?

Non, si je leur dis c’est James Newel Österberg Jr , ils ne me croiront pas mon colonel !
Sinon, il faudra démontrer la validité du réfutable  et c’est immoral !
Oui, un grand verre mon colonel, cette p… de saucisse m’a foutu le feu …

Partager

Apollinaire, Mon colonel !


août 7th, 2009

Phaléristique, Hospitalier,
Phalères, Marcel est dans les Ordres,
Médailles, Fais moi Insigne,
Décoration, Emblème,
Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs Chéris,

Pierre dans son jardin !

cette vient  image D’où  ?
Va-t-il falloir étudier la phaléristique pour définir le pays ou situer la période historique, afin de débusquer The Vache dans ses œuvres ?

– Rien n’est mort que ce qui n’existe pas encore
– Près du passé luisant demain est incolore.

Guillaume Apollinaire

… Merci Guillaume mais ceci ne nous aide pas beaucoup, et puis si on suit le raisonnement on est reparti pour un tour, avec des trucs du genre  » Le temps n’existe pas…  »  phhfff … mal aux cheveux, quantique dans les prés ….quantique …

cowislandll.jpg

Je vais faire un agrandissement de la peinture, il doit y avoir des indices subliminaux, c’est sûr The Vache nous laisse toujours des indices …

Puis je suis en congé moi !
Allez, je vous laisse chercher, vous êtes tellement bons … (enfin .. souvent)

Santé mon colonel !  Un toast … à Apollinaire ?
Ok, ça peut pas lui faire de tort …
C’est quand même lui qui a fait un recueil de poèmes intitulé  » Alcools  » !

Partager

The Vache aux Noces de Cana !!!


juin 24th, 2009

Vénitienne, Vénitien,
Véronienne, Véronien,
Véronèse, Vérone,
Bénédictinne, Bénédictin,
… , Fiston,
Mon Amour,
Lecteurs Chéris,

Faire de pierre quatre coups !

Ce tableau gigantesque de Véronèse peut se regarder comme une photo, un instantané de l’année 1563.
Le peintre se représente lui-même une viole de gambe à la main et parmi les personnages des Noces de Cana on reconnaît Bassano, tenant un cornet droit, Tintoret avec un petit violon, et le Titien avec une basse de viole.
Sans doute les quatre plus grands artistes Vénitiens de l’époque + une multitude de personnalités qui ne m’intéressent pas !!!

4cana.jpg

The Vache fait d’un Véronèse quatre coups ! Si The Vache inspire Véronèse elle le fait aussi pour Bassano, le Tintoret et le Titien !?
C’est ce que nous allons tenter de prouver dans les prochains articles, si nous retrouvons les originaux de leurs peintures évidement !
The Vache s’invite aux Noces de Cana avec 132  personnages et nul ne l’a remarquée !
Si je peux me permettre,  Jésus, Marie et Joseph, personne ne les a remarqué non plus ou on les boude … Regardez, tous ou presque leur tournent le dos !

Mon colonel , je me suis laissé dire que Pierre l’Arétin était présent et aussi Marco Boschini, enfin c’est ce qu’on dit !
On appelle ça l’ivresse vénitienne.

Quoi, vous mon colonel, vous n’étiez pas représenté à table, nooonnn, rien que de la piquette !!!
Après tout ce sont ses noces et tant que Cana ri ! ( allez hop, celle là est faite aussi ..)

Y’en a qui vont me dire,  » elle est où la The Vache ?  » … si vous allez voir  !

Partager

la mise en abyme !


juin 1st, 2009

Flamande, Flamand,
Marguerite van Eyck, Jan van Eyck,
Jeanne Cenami, Giovanni Arnolfini,
Toscane, Toscan,
Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs Chéris,

Pierre tu t’abîmes …

Voici un des grands mystères de la peinture Flamande; Les Époux Arnolfini !
Il s’agit d’un portrait en pied de Cenami et de Giovanni Arnolfini riches marchands toscans établis à Bruges et peint en 1434 par l’admirable Jan van Eyck : ici la version « Béta » de la célèbre peinture.
Mais quel est donc ce mystère qui entoure la toile de Jan me direz vous !? ( ça y est vous l’avez dit ! )
En fait, il y aurait un secret caché dans une énigme qui elle même serait très mystérieuse … si !
The Vache y est-elle encore pour quelque chose ?

vanvachell.jpg

Dans cette première version, Jan Van Eyck a représenté le miroir au milieu des deux personnages en forme d’ Elle ( je veux dire   » elle  »  The Vache)
Donc, The Vache est dans le tableau de Jan et Jan aussi … là, dans le miroir, qui se peint lui-même peignant le tableau dans lequel il y a un miroir en forme de The Vache ou il se peint en train de peindre une toile ou il …..

vanvache2l.jpg

Cette œuvre est une mise en abyme, un peu comme une caméra qui filme un écran qui filme sa propre image, qui filme un écran qui filme sa propre image, qui filme un écran qui filme sa propre image …

On retrouve ce type d’ « autosimilarité  » dans les  » fractales  » qui constituent également le principe de la récursivité en mathématiques … si !

Somme toute c’est une peinture qui  réfléchi …. Hôô miroir, gentil miroir …dis moi qui est  The Vache ?  Il faut rester respectueux; si le miroir est poli, c’est un miroir de courtoisie et si vous ne l’êtes pas (poli) c’est le miroir convexe !

je  vais faire une mise en abyme avec une bouteille de mon colonel ….

Partager

Le « Chateau fort » de Moulinsart !


mars 14th, 2009

Titinne, Tintin,
Bianca, Tryphon,
Duponne, Dupond,
Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs Chéris!

Pierre les oranges sont cuites !

Par une belle journée printanière je me promenais, allant au hasard empruntant des routes de campagne.
Les oiseaux chantaient, les moutons baillaient, les fermiers grommelaient, les taureaux … y allaient et les grillons grillonnaient …

Au détour d’un sous bois, je longeais un mur qui délimitait une riche propriété, plus loin un immense portail en fer forgé interdisait l’entrée.
Un blason arborait les armoiries de la  » maison  » et en relief  il était inscrit  » château de Moulinsart  » !
A travers la grille on pouvait voir une longue allée qui menait au château, la propriété était très bien entretenue, dans les jardins des promeneur erraient ça et là esseulés …
On pouvait reconnaître Tryphon qui tournait avec le soleil, Bianca qui rossignolait, Haddock qui buvait, les Dupond qui étaient tout seuls et assis sur un banc un petit journaliste se disait  » à mon âge les femmes c’est tintin  » !
Tout ce petit monde était entouré par des femmes en blouses blanches, elles mêmes encadrées par des hommes en uniforme armés jusqu’aux dents qui arpentaient la propriété quatre par quatre. Sans parler des snipers dans leurs miradors de la meute de chiens policiers plus six cent quatorze caméras de surveillance.

Tintinophiles, rassurez vous, Moulinsard est bien gardé !

Ole Ahlberg peintre danois en sait quelque chose, il a été poursuivi pour plagiat par Moulinsart la société qui gère les intérêts de Fanny Rodwell, héritière d’Hergé.
Mais un arrêt récent de la cour d’appel de Bruxelles contraint les ayant droits à ne pas poursuivre les peintures  » parodiées  » de l’artiste danois .

Plagia ou parodie, telle est la question ?

Depuis la nuit des temps les artistes se sont inspirés de leurs pères en les parodiant, en réinterprétant des œuvres connues ! On a même consacré une exposition entière à Picasso où il revisitait à sa manière les grands maîtres de la peinture !

Et comme pour en rajouter une  » couche  » mam’selle Cécile a découvert ces images.

tintin3.jpg

(Mam’selle Cécile qui n’est pas une parodie de mam’sell Antoine dans la lessiveuse de Djakarta, je vous le rappelle !)

Le tout est de savoir qui a commencé ?
Ole Ahlberg ou Hergé … là, c’est facile, l’un a besoin de l’autre pour parodier !
Mais alors, que fait The Vache ici ?
Ole Ahlberg parodie t-il la The Vache d’ R.G. ?
Et si c’est le cas qui Remi a t il parodié  ?
Si George Her parodie The Vache et est parodié à son tour par Ole Ahlberg qui est vraiment parodié dans cette histoire ? Qui sont les ayant-droits  ?
The Vache nous entraîne dans une affaire inextricable comme à son habitude.
Peut-on imaginer que George Rémi ait rencontré The Vache avant Ole Ahlberg  ?

Là, notre ténor de l’informatique (qui n’est pas une parodie de Mam’selle Lucie dans les soubrettes du roi Lyre) a peut-être une réponse .
Mais cela nous le verrons dans  le prochain article …. ( hé hé … )


Mon colonel, vous qui êtes la parodie d’une célèbre boisson anisée, avez vous pu recueillir les confidences de mon Capitaine ou de tout autre témoin haddock  ?

Partager

Ich bin ein Berliner !


mars 8th, 2009

Mûre, Mur,
Brique, Moellon,
Murée, Muré
Maçonne, Maçon ?
Fiston,
Mon Amour,
Lecteurs chéris,

Un mur de Pierre !

J’ai eu la visite de Jean-Pol mon voisin de palier, celui que je surnomme « Lao Tseu » !
Il était particulièrement en verve hier soir !…Bien que je ne sache toujours pas quelle substance peut  mettre un homme dans cet état là !
– Cela avait commencé par:

 » Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. « 

(Isaac Newton.)

La question s’imposait comme une évidence, The Vache n’avait-elle pas envahit les murs elle aussi ?
– Il  poursuivi :

« A se cogner la tête contre les murs, il ne vient que des bosses. »

(Alfred de Musset)

J’ai dégotté cette image dessiné par Thierry Noir un artiste des murs
et  » du mur   » !

murl.jpg

1989 – 2009 :  la chute du mur de Berlin a vingt-ans !

Après trois colonel, Jean-Pol commençait à partir en  …. si je peux me permettre !
– Du genre :

« C’est la vue du mur qui donne l’envie au bouc de se gratter. »

(Proverbe algérien.)

Au sixième verre, Jean-Pol prit congé…

Moi je suis resté avec mon colonel, mon capitaine et comme les murs ont des oreilles nous avons murmuré jusqu’à l’aube !

fresq.jpg

Partager