L’arme mur…


novembre 1st, 2014

Panneau dernierPlus3

Artifice…


avril 4th, 2014

mhhh3

Tweety and Sylveste !


avril 12th, 2010

Damoiselle, Damoiseau,
Femme, Anthropopithèque,
Ma fille, Mon gars,
Femelle, Homme,
Lucienne, Lucien,
Jouvencelle, Jouvenceau,
Donzelle, Donzeau,
Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs Chéris,

De Pierre et d’encre !

C’est vrai nous avons tous pris une petite semaine de vacances !!!
Enfin Mademoiselle Georgette, Mam’selle Cécile, Mon Colonel et Q.I. votre, je, me !
Mais, hier samedi nous avons décidé de nous réunir pour faire un point vache avant de reprendre ce boulot lundi.
Mon appartement, quatrième étage, fenêtre sur cour, fut choisi comme quartier général.
Les filles sont arrivées un peu avant dix heures, elles étaient déjà en grande discussion.
Mam’selle Cécile évoquait les tracas que lui faisait son  » petit ami « .
–  » Oui… maintenant, tu vas travailler pendant tes jours de congés et patati et etc. « .
J’intervins dans la conversation :
–  » Mais pourquoi ne pas l’avoir emmené avec vous, il aurait sûrement pu nous être utile ? « .
Cécile :
–  » Ouf… Enzo, tout ce qu’il sait faire c’est manger, dormir et me culbuter… ! « .
Georgette, sidérée :
–  » Mais enfin Cécile, vous… vous l’aimez… votre petit ami ? « .
Cécile fait la moue, le regard vers l’intérieur :
–  » Bha oui, j’aime… disons que j’aime surtout me faire culbuter par Enzo ! « .

Quand Mon Colonel entra dans la pièce, nous étions en proie à un fou rire général !
Et comme c’est Général, Mon Colonel a l’impression d’avoir loupé quelque chose…
Il nous fait la gueule !

Sur la table de la salle à manger, nos trois ordinateurs portables sont côte à côte, nous commençons à échanger et à recueillir les premières images…

Celleci est particulièrement étonnante …

Titi et Grosminet !

C’est samedi, dans la cour Salvator a commencé son récital et la Luidgi frotte en cadence sur  » Vous permettez, Monsieur, Que j’emprunte… « .


Pour Mon Colonel, il est onze heures !
Et pour lui onze heures, c’est sacré !
Je vous le donne Emile… Onze heures, c’est l’heure de… ?

Partager

Monsieur Pignon !


mai 5th, 2009

Bielle, Vilebrequin,
Madame Pignon, Monsieur Pignon,
Charlotte, Charlot,
Ferdinande, Ferdinand Berthoud horloger à Plancemont-sur-Couvet ,
Fiston,
mon Amour,

Lecteurs Chéris,

Pierre ça coince !

Nous avons bien conscience d’avoir mis le doigt dans un engrenage infernal !
The Vache nous entraîne chaque jour un peu plus loin, les rouages du temps et de l’espace semblent se désaxer et les mécanismes de notre propre compréhension en sont affectés.

 rouels3.jpg

Si Georgette, mam’ selle Cécile et moi embrayons sur une nouvelle piste, The Vache change l’axe, démultipliant les non sens et les incongruités.
Chers lecteurs, je compte sur vous, pour inverser le mouvement, faire machine arrière, briser cette chaine d’abstraction et rétablir la transmission avec le noumène !

Mon colonel, tout ceci semble avoir été conçu pour qu’on s’y casse les dents, je nous sers un grand verre de coca pour dérouiller tout ça !

Partager