Deux mille commentaires !


février 2nd, 2010

Lecteurs chéris …

Le deux millième commentaire !

Qui a écrit le deux millième commentaire …. ?

Il a fallut les départager et ce ne fut pas simple !!! ….
Mais c’était sans compter sur le génie de Mam’selle Cécile !

Après une longue chevauchée en tête de Cowstar and Cravache, nous avons vu surgir dans la dernière ligne droite Cow à Rebours !!! Venant de nulle part, il fit une remontée fantastique…  Et quand il parvint enfin à la hauteur de Cowstar … C’est Slurp qui coupa le fil avec le quart d’un demi naseau d’avance … si !!!
Mais nous ne voulions pas prendre de risques….
Donc enquête !
Après analyse de la photo finish et après avoir visionné et revisionné les ralentis … Mam’selle Cécile affirme sans ambiguïté, que Slurp a écrit le Deux Millième commentaire sur TheVache. net !!!

the-vache2000.jpg

Bravo, bravo, bravo, bravo … si !
Bravo à tous les commentateurs de The Vache, sans vous il n’y aurait pas  » un Deux Millième commentaire.  Je le dis haut et clair, The Vache.net  est le seul blog   » au monde  »   (vais pas me gêner !)  où les commentateurs ont  » aussi  » du talent !
Deux mille fois mercis à tous !

Slurp gagne la considération de tous, un gros bec de Mon Colonel, une grosse lèche de Meredith, plus le privilège très convoité de conduire la Miss au parc municipal afin qu’elle puisse nourrir ses chers volatiles … Luidgi est très, très, très, très, très, très, content pour toi mon bon Slurp…  si  !
Mon colonel compatit, il a déclaré :  » Avec les anglaises : si c’est froid, c’est de la soupe. Si c’est chaud, c’est de la bière ! « .

The Vache n’a pas fini de vous étonner … !

on a perdu Meredith !


janvier 30th, 2010

Meredith,  » El « ,
Elle, Luis,
Miss, Luidgi,
Colombes, Pigeons,
Gendarmette, Maréchal des logis,
… , Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs Chéris,

Pierre, on a perdu Meredith !

Quand je suis rentré vendredi soir après une dure journée de labeur au service de notre belle administration … si !
Il y avait deux fourgons de gendarmerie devant mon immeuble.
En passant sous le porche j’ai pu voir  » El  » Luigdi dans la cuisine, il était assis avec quatre représentants de la maréchaussée, il regardait fixement et avait le visage couvert de pansements.
 » La  » Luidgi elle,  faisait les cents pas en hurlant des choses que je ne pouvais pas comprendre à cette distance.
Tous les locataires de mon immeuble étaient descendus  dans la cour et conversaient en petits groupes en mode chuchotage !
Ma belle voisine du Sixième me fit signe, je rejoins son petit cercle d’habitants…   Et elle me fit le point de la situation.
Comme tous les jours  » El  » Luidgi avait conduit Miss Meredith au Jardin municipal pour qu’elle nourrisse ses chers pigeons !
Il  » El  » s’installe sur un banc et se met à la lecture de son quotidien favori …
Une heure se passe, Luidgi émerge de sa lecture, consulte sa montre, du regard il fait le tour du parc afin d’appeler  Meredith ! Mais il n’y a pas de Meredith. Il crie, va à gauche, en oblique, de long en sud, interpelle les passants, décrit la  » vieille  »  …  » Non !  » …  » No sé ! » » rien !   Pas de Miss !!!
Alors, il rentre, vient solliciter  le renfort des voisins pour rechercher Meredith, retourne au parc …  Toujours rien !
Enfin si …  Quand , il revient deux heures plus tard, c’est le maréchal des logis Tarbusse qui l’accueille !
Mérédith est rentrée et c’est elle a porté plainte !
Elle accuse  » El  » lui Luis le Luidgi de l’avoir sciemment abandonné dans le parc,  je cite :  »  pour que j’y meure de froid, monsieur l’agent !  » à cette accusation elle ajoute un grand coup de parapluie sur la tête de  » Luis  » !

Je  me suis encore entretenu avec de nombreux voisins avant de venir narrer les aventures de Luidgi à mon colonel …

jardivavhe.jpg

Réflexion de mon colonel,  » Malgré cette mésaventure une chose est sure, le Luidgi va être débarrassé de sa corvée quotidienne ! « .
Oui mais qui va le remplacer, qui va conduire la Miss au jardin municipal afin qu’elle puisse nourrir ses chers volatiles ?

Nous nous sommes mis à table et nous avons dégusté un gallicolumba mariné dans un excellent Chambolle-Musigny et Mon colonel dans un Chapelle-Chambertin !

Partager

La métaphore du paralogisme !


janvier 23rd, 2010

Est-elle, Est-il,
Va-t-elle, François Vatel,
Estelle, Ainsi soit-il,
Qu’elle soit, André Julien Bombyx aristover,
… , Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs Chéris,

Pierre vert pépère !

Mais fermez cette porte, nom de D….. !

Vendredi vingt janvier, une petite salle de réunion au premier étage de notre belle administration.

Compte rendu du comité de rédaction de The Vache R.I.E.

Question à l’ordre du jour : The Vache existe-elle ?

Argumentation numéro un :
Tous les hommes sont mortels.
The Vache est mortelle.
Donc The Vache est un homme …

Argumentation numéro deux :
Tous les hommes sont mortels,
The Vache n’est pas un homme.
Donc une The Vache est immortelle.

Mademoiselle Georgette,
-Non c’est un sophisme, le raisonnement apparaît très rigoureux et logique, mais en réalité, il est faux, malgré ses apparences de vérité.
– Si je dis : The vache a 10 cornes ! Et que pour en faire la preuve j’ajoute ; Aucune vache n’a huit cornes, Une vache a deux cornes de plus qu’aucune vache. Donc The Vache a dix cornes.
Mam’selle Cécile,
– Je suis désolée pour moi, ceci est un syllogisme.
– C’est un raisonnement qui fonde une conclusion sur deux propositions posées comme vraies, alors que cela ne l’est pas… vrai !
– Plus il y a d’herbes, plus il y a The Vache.
– Plus il y a The Vache, moins il y a d’herbes.
– Donc plus il y a d’herbes, moins il y a d’herbes.
Mademoiselle Georgette,
– Je crains qu’à force de pousser le bouchon nous n’aboutissions à un paradoxe !
– Un menteur dit « je mens » Est-ce qu’il ment ?
Mam’selle Cécile,
– Si on place l’un à côté de l’autre deux mots opposés c’est un oxymore, restons logique s’il vous plait ! Cette obscure clarté ou encore un silence éloquent, etc. .. un oxymore !
Moi,
– Mais comme le dit Mon Colonel, à quoi bon occire un mort … ? Économisons une balle !  » Elles m’ont regardé avec un drôle d’air … ‘.
Mademoiselle Georgette,
– Je vous arrête ! Le plus souvent il agit d’une métaphore, rapprocher un comparé et un comparant, sans comparatif contrairement à une comparaison, qui utilise un comparatif pour comparer le comparant au comparé. C’est pour cela que la métaphore est sans comparaison …
– The Vache est un astre pourpre ! – ou encore plus direct. – Un astre pourpre éclaire nos vies !

 portevache4.jpg


Mais bordel (pardon) fermez donc cette porte !!!  Voilà, voilà … Toutes nos notes se sont envolées … c’est déjà assez compliqué comme ça !
Macédonienne, macédonien, Saint Aristote, soeur Emmanuelle, Kant, venez à notre aide !!!

Le soir, Mon Colonel,
– Que dire alors du paralogisme, faux raisonnement fait de bonne foi : un truc fait en toute innocence, parce que ça parait tellement vrai !!! Exemple ; La terre tourne !   Galilée s’en est mordu les doigts ….
Ha ! Non pas vous mon colonel …
Je vous connais vous allez encore noyer le poisson dans le p-propénylanisol au camphre d’anis  
!

Partager

Les bonnes résolutions !!!


janvier 4th, 2010

Solution, Hasard,
Résolution, Problème,
Définitive,Définitif,
Décennie, L’an neuf,
Question, Dr Jones,
… , Fiston,
Mon Amour,

Lecteurs Chéris …

Sur la Pierre ferme .

Chaque année au début de l’an neuf, il est de coutume de prendre de bonnes résolutions !!! (Une lectrice m’a fait remarqué que l’an  » neuf  » pour le début d’une décennie n’était pas le terme approprié).
Donc, au seuil cette deuxième décennie du vingt-et-unième siècle, nous nous sommes résolus à prendre de bonnes résolutions … c’est là que je me suis rendu compte qu’il y avait comme un malaise …Car si je me résous à prendre de bonnes résolutions …  C’est comme si je disais :  » Je me résigne à avoir de bonnes intentions » et là, vous me diriez :  » Ce mec a un problème non résolu ! « .

Si une résolution est une décision ferme , se résoudre est se hasarder et résoudre, solutionner …  Peut-on fermement décider de trouver une solution hasardeuse et prendre le parti de se résigner énergiquement d’avoir des intentions que nous ne résoudrons pas … !?
Je pose la question ! (C’est vrai quoi, il faudrait tout de même se résoudre, à résoudre ses résolutions non ?)

Même si entre-temps, j’ai appris que le Dr Jones, fameux expert en résolubilité, avait revu ses motivations résolutoires et dû résolument se résoudre à ne pas résoudre The Vache …  Abandonnant ainsi toutes ses bonnes résolutions … si !

Pour ma part la résolution est claire, résoudre l’énigme The Vache sans me résoudre … Jamais !

indivachel2.jpg

Et comme se résoudre n’est pas résoudre, mon colonel a eu cette réflexion  » Chaque jour que dieu fait, je dois choisir le parfum de mon apéro… une fois ma résolution prise,  j’hésite longuement …  »  c’était ferme et définitif !

Partager

James Newel Österberg Jr !


septembre 27th, 2009

La suite, le suivant,
Suiveuse, Suiveur,
La vérité, Le vrai,
Saucisse, Boudin,
Popeuse, Popeur,
Fiston,
mon amour,

Lecteurs Chéris,

Pierre, qui peint ?
Voici la suite de ce qui précédait ce qui vient d’être devancé ;

Si je dis The Vache est la Joconde c’est une hypothèse, mais si je vous dis  » En vérité, je vous le dis, The Vache, c’est la Joconde !’ c’est une affirmation et elle est indémontrable, donc réfutable ; on dira alors une négation.
Si c’est une négation encore faut-il en faire la démonstration et si je le fais par des arguments incertains ou réfutables voire indémontrables, alors The Vache est la Joconde : à valeur de vérité mais pas de validité, en vérité la vérité n’a pas de moralité .

 iggyvache.jpg
Et The Vache s’en fout de la moralité comme du reste, car on peut la manger par les deux bouts comme la merguez qui n’a pas de fin et seulement deux débuts !
Ça c’est certain…si !
(Faudrait-il encore en faire la démonstration, mais comme j’ai bouffé la petite saucisse rouge épicée, je sais plus par quel coté commencer …)
Moralité, la vérité n’est pas valide, la logique est incertaine, le démontrable est réfutable et le reste est négatif … à moins que cela ne soit une imposture intellectuelle ?

Non, si je leur dis c’est James Newel Österberg Jr , ils ne me croiront pas mon colonel !
Sinon, il faudra démontrer la validité du réfutable  et c’est immoral !
Oui, un grand verre mon colonel, cette p… de saucisse m’a foutu le feu …

Partager