C’est vous qui l’aurez voulu…


février 18th, 2014

 

Moi :

- “ C’est dingue, comment puis-je être aussi stupide ? ”

Le géant :

- “ Surtout si vous vouliez démasquer Augustin Presler. Il est à peu près sûr qu’il vous lit lui aussi ! “

Moi :

- “ Ok j’ai compris, mais ceci ne me dit toujours pas qui vous êtes réellement ? ”

Le géant :

- “ Je suis un agent de la municipalité chargé du maintien de la propreté de la voie publique ! “

 

electrovache3

 

Moi :

- “ C’est ça, et moi je suis le mec qui n’aime pas les tripes à l’antillaise, je sais, je sais… Vous n’avez rien d’autre en stock ? Je ne sais pas moi, un truc auquel on a envie de croire, vous voyez ? Et ajoutez-y de la dinde si vous voulez ? “

Le géant :

- “ Il est clair que vous n’accepterez pas cette version ! “

Moi :

- “ Non, non, vous ne voudriez pas m’insulter tout de même ? ”

Le géant :

- “ Je vois, je n’ai donc aucune autre alternative ? “

Moi :

- “ Vous m’avez parfaitement compris ! “

Le géant :

- “ Ok, c’est vous qui l’aurez voulu… “

Moi :

- “ J’y compte bien, et ne soyez pas avare de détails je veux comprendre. ”

Le géant :

- “ Ho pour ça vous allez pas être déçu ! ”

 

C’est là que Mon Colonel revient :

- “ Allez une petite rasade, je sens qu’on va bientôt sonner ! “

 ET ON SONNE !!!

 Mon Colonel :

- “ Qu’est-ce que je vous avais dit ? “

Mon Colonel :

- “ Il m’est d’avis qu’il y a quelqu’un dans cette histoire qui se fout de notre gueule, mais bon moi je dis ça je dis rien… Mais allez mon cher, puisque je vous le dis  ON A SONNÉ ! “


2 Responses to “C’est vous qui l’aurez voulu…”

  1. Jean-Dominique on mars 1, 2014 2:30

    Oui, bon, enfin…

  2. Jean-Dominique on mars 1, 2014 2:31

    Certes, mon garçon

Comments RSS

Leave a Reply

Name

Email

Site web

Speak your mind


+ 7 = quatorze