Le surréalisme, c’est moi !


juin 13th, 2011

– Ceux qui ne veulent imiter personne ne créent jamais rien  !

dalilili.jpg


– L’activité paranoïaque critique est une force organisatrice et productrice de hasard objectif.
– Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s’aperçoivent qu’ils m’adorent, si 
!


Extrait de : Journal d’un génie.



Partager


2 Responses to “Le surréalisme, c’est moi !”

  1. ARDEN TREBON on juin 13, 2011 18:07

    Le hasard objectif est une forme de manifestation de la nécessité extérieure qui se fraie un chemin dans l’inconscient humain.
    Ainsi, Contingence et nécessité se font écho , pour satisfaire les désirs les plus profonds et les plus inconscients. Sans nier le caractère imprévisible et consciemment involontaire du hasard.

  2. Marcow on juin 15, 2011 20:57

    Mais où va se nicher l’inspiration? Un jour René ayant surpris un prêtre avec un enfant de coeur, le ministre du culte se serait exclamé: « Ceci n’est pas une pipe ». Enfoncé Salvador!

Comments are closed.